Sur le Core Program « Avant / Après »

Posted by on April 24, 2011

Ce que j’attendais le plus en venant à Sestri, au fond, c’était trois choses : un grand moment d’ouverture d’esprit, une source de diversité et aussi une piqûre de rappel du vaccin « créativité inside», brevet de Créa Conférence.

Ouverture d’esprit tout d’abord, pour côtoyer d’autres manières de penser que celles de mon travail quotidien (dans un laboratoire R&D) et, d’une manière plus large, d’autres visions que celles présentes dans l’écosystème des TIC. En ce sens, l’exercice proposé sur l’AFM, et qui a occupé une bonne partie du core program «Avant/après» a été extrêmement enrichissant justement parce qu’il était totalement hors de mon horizon, en y ajoutant un petit côté « grande cause » particulièrement motivant.

Diversité ensuite, recherchée non seulement dans les méthodes et outils, qu’ils soient théoriques ou pratiques, mais aussi diversité culturelle, à travers les personnes qu’on a le plaisir de côtoyer à Sestri. J’adore cet environnement international, où se mélangent langues et cultures, où chacun fait l’effort d’aller vers l‘autre, ces croisements nombreux et incessants avec de nouveaux contacts, en même temps qu’on a le plaisir d’en retrouver des anciens (voire très anciens).

Piqûre de rappel enfin, indispensable, peut-être même avec un sentiment de plus en plus agréable de… oserais-je le mot ? Oui : d’addiction ! Je suis accro à Sestri, à son ambiance, aux gens qui y viennent, aux échanges avec eux, à l’état d’esprit collectif qui y règne. Tout ceci m’est d’autant plus indispensable que la routine professionnelle est (trop souvent) un puissant créaticide, mais, heureusement, la Force de Sestri un antidote tout aussi puissant.

Ce que j’ai trouvé ? Ce que j’attendais, naturellement, mais aussi quelques petites et grandes choses en plus en plus… Des animateurs dynamiques et extrêmement complémentaires (mais quels sont donc les profils FourSight de Nicolas (Enderlé) et Giorgio (Milesi) qui viennent si joliment compléter celui de Delphine (Batton), que je connais bien pour avoir longtemps travaillé avec elle ?), des expos inattendues et originales, certaines provoquant dans leur foulée des échanges devant un verre au bar de la Villa Balbi, un cadre et une ambiance maintenant indissociables de l’événement Créa Conférence…
Est-ce que je fais un ancrage sur Sestri ? Est-ce que ce site et l’ambiance que j’y trouve déclenchent maintenant chez moi un rappel quasi-automatique de créativité ? Probablement… et tant mieux !

(de la part de Jean-Marc Raibaud)

Comments are closed.